Adjoint Gestionnaire ? Oui et alors ?
Publié; le 24 février 2014 | spaseen 31

La situation des gestionnaires est devenue très difficile partout sur le territoire national, particulièrement dans notre académie. Surcharge de travail, pressions de la hiérarchie, sous paiement et sous classement, responsabilités écrasante et non reconnaissance... la liste est longue.

Le SPASEEN-FO Midi Pyrénées recueille tous les jours des témoignages de cette souffrance, malaise, stress et aussi de plus en plus de gestionnaires en arrêt maladie (Burn Out pour employer un mot à la mode). Ceux là sont remplacés par des contractuels qui ne peuvent faire face à ce travail qui demande une qualification importante, une connaissance fine du fonctionnement de l’établissement et des compétences relationnelles certaines à l’intérieur de l’EPLE. Dans ces cas le poids de la tâche retombe sur les agences comptables de plus en plus sollicitées pour pallier aux carences.

La RCBC outil présenté comme une simplification ou une clarification administrative contraint encore plus le cadre budgétaire et prépare un avenir inquiétant.

Derrière l’outil se pose la question des finalités. Le terme de capacité d’auto financement ou les documents demandés tels que l’état des emplois préparent-ils pour les EPLE le même avenir que la loi LRU des universités ? S’autofinancer tous les jours un peu plus pour permettre un désinvestissement progressif de l’état et des collectivités territoriales ?

Nous n’en sommes pas encore là, mais tout est en place !

Nous vous adressons en pièce jointe les revendications du SPASEEN-FO pour ce métier d’ Adjoint gestionnaire. Le combat syndical et tout simplement le soutien à ce combat sont les seuls outils pour enrayer cet engrenage.

Bonne lecture.

Le bureau du SPASEEN-FORCE OUVRIERE Midi-Pyrénées

Adjoint Gestionnaire ? Oui et alors ?

Quel gestionnaire n’a pas entendu dire, dans les salons du rectorat ou sur son lieu
de travail, qu’il devait se réjouir d’être désormais reconnu en qualité d’« adjoint
gestionnaire », membre à part entière de « l’équipe de direction » ?

C’est au nom de cette illusoire appartenance à « l’équipe de direction » que les
services académiques et certains chefs d’établissement réclament toujours plus de
travail aux collègues gestionnaires – de catégorie A comme de catégorie B – au
mépris de leurs obligations statutaires en matière de volume horaire et au détriment
de leurs conditions de travail.

Ce constat vaut autant pour les collègues gestionnaires matériels et non
gestionnaires au sein des agences comptables.

Pourtant, il est bon de rappeler que l’adjoint gestionnaire, « membre de l’équipe de
direction » n’est pas reconnu statutairement comme un personnel de direction. De
fait, la « reconnaissance » des gestionnaires en adjoint-gestionnaire n’a été
accompagnée d’aucune revalorisation salariale.

Lisez la suite :

Adjoint Gestionnaire ? Oui et alors ?
cale




Documents Liés
Adjoint Gestionnaire ? Oui et alors ?
PDF - 47.7 ko
Rechercher sur le Site
Dans la même Rubrique
SPIP 3.2.1 [23954] habillé par le Snudi Fo